18 mai 2017

Le Wave Gothic Treffen

Le WGT a lieu chaque année à Leipzig en Allemagne,  ce depuis 26 ans. Il s’agit là du plus grand festival européen de musique goth qui aura su perdurer avec plus de 20.000 festivaliers chaque année, plus de 200 groupes connus et moins connus. Lien vers le site : Wave Gothic Treffen

Une multitude de sons et de lieux

Ce qui est intéressant dans ce festival, c’est qu’il n’est pas en plein air et que les salles sont à taille humain.  Les groupes sont en effet répartis par genre sur un bon nombre de salles dans toute la ville, ainsi personne n’a vraiment à se soucier du mauvais temps. Les salles, souvent du plus bel effet, livrent régulièrement des concerts intimes hormis pour les plus grandes têtes d’affiche.
Un autre facteur intéressant, c’est que tous les styles se mêlent. On y trouvera de des groupes de coldwave, comme des groupes orientés gothrock ou encore dark-electro. Chacun y trouve ainsi son bonheur puisque ce sont pas moins de 200 groupes qui sont annoncés chaque année. Le plus difficile est de faire des choix, car certains de vos groupes préférés passeront dans telle salle pendant qu’au même moment un autre groupe que vous aviez sélectionné passera dans une autre. Le don d’ubiquité n’étant pas humainement prouvé, faites vous une liste de ce que vous soulez voir absolument.

La ville

L’avantage de se situer en ville, c’est qu’on trouve facilement à se loger, à condition de s’y prendre en avance. Hotels, AirBnB, Camping, il y a du choix en fonction des budgets de chacun à condition de s’y prendre 6 mois en avance. Et même si pour le temps du festival, les prix ont tendance à augmenter, Leipzig reste une ville abordable.
Pour le transport, pas trop de souci ici. Il y a un aéroport à Leipzig, ou un train régulier reliant la ville à Berlin. Intramuros, le pass du festival permet de prendre gratuitement les transport en commun jusqu’à 3h00. Pour le reste, les taxis sont abordables eux-aussi.
Manger n’est pas un problème, il y en a aussi pour tous les goûts avec des stands devant chaque salle de concert et souvent des repas végés proposés. Après si vous voulez éviter de manger de la saucisse tous les jours, louer un lieu avec une kitchenette ou bien allez en ville ou bien à l’Agra pour satisfaire votre estomac.

On se ne limite pas aux concerts

Un des points fort du Wave Gothic Treffen c’est que le festival offre bien plus que des concerts qui débutent vers 15h00 terminent en général vers 1h00. Chaque jour, une multitudes de soirées se proposent à vous Batcave, Electro, Indus, voire même des soirées SM dans de nombreuses salles et bars de la ville. En journée, vous trouverez même des concerts dans certains bars comme le Sixtina.
Si vous êtes adepte du Cosplay, des piques-niques Victoriens sont organisés lors du Victorian Village. Enfin, des concerts et opéras sont accessibles, tout comme les muséums de la ville ou encore des projections de films.
Bien évidemment, de nombreux stands sont présents avec beaucoup de vêtement goth, d’accessoires, de disques. Tout ceci se trouve à l’Agra, centre névralgique du Wave Gothic Treffen, où tout à chacun est obligé d’y passer pour récupérer le fameux bracelet qui vous donnera accès à toutes les salles de concert. Il existe aussi un marché médiéval.

Un festival dans le festival

Toujours plus.. si vous souhaitez retrouver une ambiance goth old school, le Gothic Pogo Festival est le festival dans le festival. Il débute en même temps et se termine au même moment. Lui aussi propose des concerts et des soirées dans deux salles au cœur de la ville de Leipzig. C’est vraiment un lieu très intéressant, où le son est souvent très bon. Lui aussi est payant, vous pouvez prendre un pass pour les 4 jours, mais vous pouvez aussi y rentrer pour la journée jusqu’au petit matin.
     

On y retourne ?

Cela fait trois ans maintenant que nous nous y rendons. A chaque fin de festival, après de nombreux concerts, des étoiles plein les yeux, une ribambelle de vinyls, des pieds  dégommés… on se dit : « Bah l’année prochaine on fait autre chose, on découvre un autre lieu, c’est crevant quand même« … trois jours après on se remet à chercher un appartement... Alors oui on y retourne, et je ne vous cache pas que nous avons hâte d’y être une nouvelle fois cette année. Le line up est toujours intéressant, il y a toujours des groupes qu’on veut voir, des soirées qu’on veut refaire, des lieux que l’on veut visiter. Et puis il y a cette ambiance, toute cette variété de looks mêlés pour cette grande messe. On a l’impression de se retrouver un peu en famille…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*